GenerationWrangler

Entiérement dédié aux Jeep, Forum du French Pirate Jeep Club
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 circuit de freinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Detsch
Admin


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: circuit de freinage   Mer 31 Oct - 17:54

Usure et détérioration
Usure des plaquettes naturellement, mais aussi, usure des disques .
La détérioration, elle, peut intervenir à plusieurs niveaux , détérioration des flexibles ( à remplacer tous les 10 ans maximum) et possible encore, pour les différents joints des émetteurs (maître-cylindre) et récepteurs (pistons d’étriers).
Tout cela n’a rien d’anormal, il faut simplement en tenir compte.
En premier lieu, il s’agit de savoir que le liquide de frein (DOT) est un fluide prévu initialement pour résister à d’extrêmes pressions, et une température élevée.
Des qualités essentielles dans ce type de fonction, mais ce liquide possède également d’autres caractéristiques moins favorables, comme sa corrosivité importante (attention aux peintures!) et, encore plus gênant, sa capacité à absorber l’humidité ambiante.
Et, une fois ‘chargé’ en humidité ses propriétés initiales se dégradent rapidement . Il est donc conseillé, et nécessaire, pour qu’efficacité rime avec sécurité, que le circuit soit vidangé tous les deux ans .

Plaquettes et disques de freins ont une durée de vie conditionnés par la nature de l’utilisation du conducteur. Une durée qui peut aller du simple au double.
De 10 à 20 MKM, et plus, pour les plaquettes et de 50 à 100 MKM , et plus, pour les disques de freins.

Epaisseur et contrôle
Un disque de frein comporte 3 points de contrôles basiques .
L’épaisseur, le voile et la planéité . La cote minimale est inscrite sur la face externe du disque, à l’aide d’un pied à coulisse, un contrôle est facile à réaliser . Pour le voile et la planéité, c’est plus compliqué et un outillage plus important est utilisé ( comparateur, marbre etc..) mais faisable.
Pour les plaquettes c’est plus facile, mais sachez que 7 millimètres est la valeur limite et qu’à 8 ou 9 mm
n’hésitez pas à les remplacer, car moins le piston est sorti, mieux il se porte !
J’entends par là, qu’un piston d’étrier (celui qui pousse la plaquette contre le disque !) qui doit pousser sur un jeu de plaquettes usées est obligé de sortir de son cylindre et s’expose ainsi aux agressions externes
( pluie, salissures, gravillons , goudrons et autre) qui risquent d’endommager son état de surface .
Et lorsque, le moment venu, à la mise en place de plaquettes neuves, il devra réintégrer sa position initiale
Si des précautions ne sont prises, de sérieux problèmes de grippage peuvent apparaître .

Purge et vidange du circuit
Tous les deux ans, c’est l’intervalle qu’il est impératif de conserver .
Le liquide de frein (on ne le répétera jamais assez) absorbe l’humidité, se détériore et perds donc ses propriétés originelles, de plus en vieillissant devient corrosif, c’est pourquoi il est vivement conseillé de le
remplacer à terme régulier.
La préconisation d’origine est en DOT 3 mais, je conseille plutôt un indice DOT 4 , qui présente des qualités supérieures et aucun inconvénient supplémentaire (ce qui n’est pas le cas d’un DOT5, encore plus performant, mais gourmant en matière d’absorption d’humidité, impose un remplacement annuel !).
Pas de lézard pour purger un circuit, avec du matos ordinaire, il faut être deux, un qui pédale et qui pompe, l’autre qui ouvre et ferme les vis de purge . Le tout avec la plus parfaite synchro !
Pompe, appuie, ouvre, laisse pisser, ferme, relâche et ’ bis repetita’ , jusqu ‘à l’obtention en sortie, d’un liquide clair et neuf . Extraire auparavant l’ancien liquide contenu dans le bocal, à l’aide d’une grosse
seringue et le remplir de liquide neuf .
Toujours commencer la purge par le point le plus éloigné du maître cylindre, et donc dans notre cas la roue arrière droite, ensuite l’arrière gauche, l’avant droit et pour en finir, l’avant gauche .
Se munir d’une clé parfaitement appropriée, d’un tuyau de caoutchouc souple emmanché dans la vis de purge et dont l’extrémité s’immerge dans un bocal rempli au quart de vieux liquide .
Il se vends dans le commerce un ‘kit de purge’ comprenant un bout de durite muni d’un clapet anti-retour qui permet au pire de purger tout seul et, au mieux, de rendre encore plus pratique le processus . Encore mieux , un purgeur automatique ( à pression ou dépression) qui en faisant le vide garanti un résultat professionnel.

Conseils :
Disques neufs = plaquettes neuves
10 ans = Remplacement des flexibles, deux avant et un arrière, des joints d’étrier de piston (kit).

Après toute sortie d’importance en tout terrain milieu ‘humide’, il est impératif de démonter les tambours des freins, de les nettoyer au jet, de les sécher à l’air comprimé avant de remonter, cet entretien est
primordial pour qu’ils ne se détériorent pas trop rapidement .

Le voile déformation (plus ou moins importante), lié souvent à des freinages ‘trop’ appuyés est relativement fréquent sur les voitures lourdes et rapides, il se manifeste sur les disques avants mais également sur les tambours arrières ou il prend le nom d’ovalisation.
Dans les deux cas, une rectification paraît superflue car le prix des pièces neuves sur les marchés
parallèles reste très avantageux.
Revenir en haut Aller en bas
http://genwrangler.ifrance.com
Detsch
Admin


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Grippage du piston d'étrier   Mar 2 Sep - 13:11

Grippage du piston d'étrier
(concerne les modèle d'étriers à mono piston céramique montés sur les Wrangler YJ, Cherokee XJ et Grand Cherokee ZJ)

Symptômes :
Perte de puissance, odeur de chaud, durcissement et faible course de la pédale de frein, échauffement important étrier, disque et jante.
Le bleuissement du disque, la carbonisation des plaquettes, voir l'incendie sont des résultantes envisageables en cas extrêmes.

Causes:
Une utilisation en milieu difficile et un remplacement tardif des plaquettes font que le piston est exposé aux salissures et à de nombreux impacts. L'état de surface détérioré et la différence du coefficient de dilatation des matériaux engendre une propension au grippage. Un risque qui s'amplifie peu après la pose de plaquettes neuves ( piston rentré) ou l'été lorsque la température augmente. La pression d'assistance est suffisante pour forcer le piston à sortir,mais, une fois relâchée, ce dernier reste en contact et entraine un échauffement, voir un blocage dans le pire des cas.

Remède :
Le remplacement de l'étrier (par paire, bien sur) est une solution relativement couteuse mais radicale et simple mécaniquement, cependant, les plus bricoleurs peuvent se contenter de remplacer uniquement le piston et les joints, des kits complets existent et sont bon marché.
Cette opération est naturellement à associer avec une purge intégrale du liquide de frein, voir le remplacement des durites si nécessaire.

Attention: il est extrêmement rare que le blocage se produise simultanément sur deux roues, dans ce cas précis, il s'agit de s'assurer du bon état du répartiteur, voir du maitre cylindre.
Revenir en haut Aller en bas
http://genwrangler.ifrance.com
dom 56



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: circuit de freinage   Mar 2 Sep - 15:10

salut Didier,

je commençais à me demander quand tu reviendrais.

tes explications sont toujours aussi claires et précises. on dirait un livre.
je te laisse, j'ai un examen de freins à faire.... (je plaisante car j'ai une main dans le platre, mais ça ne m'empêche pas de rouler)

dom
Revenir en haut Aller en bas
Detsch
Admin


Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: circuit de freinage   Mar 2 Sep - 19:04

Salut Dom,
c'est vrai que les vacances ne m'ont pas réussi , mais le rentrée aidant je redeviens fidèle au poste, bon rétablissement, c'est pas de bol en juillet un accident de ski Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://genwrangler.ifrance.com
dom 56



Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: circuit de freinage   Mer 3 Sep - 12:33

re,
Je pense que ces vacances n'étaient vraiement pas bonnes pour moi : poignet cassé le quatrième jour de mes congés Crying or Very sad .
la piscine, que j'ai creusé et assemblée à grandes toupies de béton, pendant l'hiver passé, à servi à mes enfants ma femme et mes potes. (j'ai fait je maitre nageur Cool - mais pendant que tous faisaient trempette, je déqustais mes petites bières favorites drunken Twisted Evil - faut toujours voir le bon coté des choses.....)
j'espère que t'es bien reposé et que t'es à fond pour cette rentrée (enfin pas trop à fond quand même hein!)
en ce qui me concerne: démoulage du plâtre ce matin (beurk ....) et rééducation de la main droite (pour utiliser la souris 8 heures / jour, c'est indispensable)
Dom
ps la boite auto du Wj, c'est top pour conduire avec une seule main Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: circuit de freinage   Aujourd'hui à 3:06

Revenir en haut Aller en bas
 
circuit de freinage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème circuit de freinage
» double circuit de freinage...?
» [Rappel]Circuit de freinage
» PB purge circuit de freinage
» circuit de freinage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GenerationWrangler :: Technique-
Sauter vers: